OÙ ET COMMENT TRAVAILLERONS-NOUS DEMAIN ?

OÙ ET COMMENT TRAVAILLERONS-NOUS DEMAIN ?

La crise sanitaire a bousculé l’organisation du travail et les espaces de bureau vont devoir se réadapter.

Que constatons-nous ?

Le télétravail a trouvé des adeptes, tant chez les employeurs que chez les employés. Mais avec du recul, il apparait que travailler full time de la maison a ses limites.

Les interactions sociales manquent. A travers différentes études menées, il est pointé que les visioconférences, les échanges informels ne suffisent pas à pallier l’absence de contacts humains entre collègues, chose qu’ils retrouvent à la pause-café, au temps de midi.

Outre l’aspect social, 39% des personnes ont besoin de scinder le côté professionnel du côté privé. Faire la scission entre les deux. Auquel s’ajoute pour certains, le manque d’un confort en termes d’équipement professionnel, d’un espace parfaitement adapté au travail à la maison. Tout le monde ne peut avoir une pièce dédier au boulot, au calme et avec le matériel adéquat pour y parvenir (un bureau au sens propre, double écran, fauteuil ergonomique, accès au réseau sécurisé de la société).

De plus, travailler « seul » requière de l’autonomie et de l’organisation ; ce qui n’est pas chose aisée pour tout le monde.

Le retour au travail garde donc tout son intérêt. Toutefois les gens ont des (nouvelles) attentes suite à leur expérience en télétravail.

Quelle est l’importance de l’environnement au travail ?

Une étude a mis en avant de nombreux points auxquels les employeurs devront prêter attention.

Tout d’abord, l’écologie et le bien-être dans la conception des espaces de travail doivent tenir une place importante. L’univers du travail doit être « bienveillant » à l’égard de l’homme, fini les espaces blancs, gris et rigides ; et « bienveillant » à l’égard de la nature en privilégiant des matériaux recyclés et recyclables, en incitant de venir travailler, entre autre, par des moyens de transports alternatifs en y mettant à disposition l’équipement adéquat (parking vélo ou autre sécurisé, douche, casiers, ...).

Ensuite, travailler dans un univers éthique, durable, confortable, encourageant la créativité, flexible et modulable, doté d’un design reflétant la culture et les valeurs de l’entreprises, sont devenus des points d’attention qui ne peuvent plus être négligés. Allons plus loin, des espaces de loisirs, de détente (kickers, ping-pong, play-station, ...) liés à une décoration originale et surprenante sont à prendre en compte.

Pour terminer, les attentes concernant les espaces à proprement parlé montrent que 50% de gens souhaitent retrouver un bureau personnel, attitré et fermé. 42% un bureau attribué dans un petit espace à plusieurs. 35% aiment travailler en open-space, avec des espaces de réunion à proximité et des espaces plus intimes pour s’isoler. Et seuls 30% seraient partants d’un poste non-attribué.

 

En conclusion, il est nécessaire de prendre soin de ses équipes, de son entreprise, en soignant les espaces de travail.