Quelles sont les 4 règles à ne pas oublier pour bien s’asseoir sur son siège ?

Quelles sont les 4 règles à ne pas oublier pour bien s’asseoir sur son siège ?

S’asseoir correctement sur sa chaise de bureau est primordial pour deux raisons :  la concentration et la santé physique (les maux de dos, d’épaule, de bras, de la nuque …)

Privilégiez (si possible) un siège de bureau dit « ergonomique » ayant les options suivantes :

  • Profondeur d’assise réglable
  • Accoudoirs réglables
  • Réglage de la hauteur d’assise
  • Inclinaison du dossier

Attention, les réglages suivants sont à effectuer dans l’ordre chronologique tel que décrit ci-après !

1. Commencez par vous s’asseoir dans le fond de votre siège, dos collé au dossier.

Vérifiez si vous avez bien 3 ou 4 doigts côte-à-côte entre l’arrière de votre genou et le bord de l’assise du siège. Si ce n’est pas le cas, et que vous pouvez régler la profondeur s’assise, ajustez-là pour obtenir cet écart équivalents à 3 ou 4 doigts.

Pourquoi ? Si vous avez moins de 3 doigts, voire toucher le bord de l’assise avec l’arrière du genou, vous créez alors une pression à l’arrière du genou, elle empêche par conséquent la bonne circulation du sang et provoque des picotements ou des jambes « lourdes ».
A l’inverse, être trop espacé, mettra trop de poids du corps sur les jambes au lieu de les soulager.

Image
réglage siege

2. Ensuite veillez à remonter vos accoudoirs pour y déposer vos avant-bras.

Ceux-ci doivent être déposés confortablement sans créer de tension au niveau de l’épaule.

Pourquoi ? Si l’accoudoir est trop bas, une tension dans l’épaule se crée, pouvant amener à des tensions dans la nuque.

Veillez aussi à ce que l’accoudoir soit dans l’alignement du plan de travail du bureau. Si cela n’est pas le cas, remontez ou descendez la hauteur de l’assise. A nouveau, vous éviterez les tensions dans l’épaule et la nuque, ainsi qu’une pression sur l’avant-bras avec le bord du bureau.

Image
réglage siege

3. Une fois la hauteur d’assise réglée, veillez à ce que l’angle de votre jambe pliée fasse bien 90°…

...Toutefois, 2 cas de figures peuvent alors être observés pour obtenir un angle 90° :

  • Soit vous avez besoin d’avoir vos pieds plus haut que le sl, dans ce cas utilisez un repose pied ;

  • À l’inverse, peut-être devriez-vous remonter votre siège, tout en veillant à conserver l’alignement entre le plan de travail et l’accoudoir en modifiant la hauteur de votre table de bureau. Si vos accoudoirs sont au-dessus du niveau du plateau, le bureau devrait être plus haut ... un bureau électrique s'avère être une solution parfaite.
Image
réglage siege

4. Enfin, terminons par la tension du dossier.

Il est très mauvais d’avoir un dossier bloqué (ne pouvant basculer légèrement d’avant en arrière). A contrario, un dossier trop souple modifie également votre posture et vous expose aux mêmes risques.

Pour le régler, débloquez le loquet généralement situé sous l'assise. Ensuite, penchez-vous en arrière, tendez les bras horizontalement et levez les jambes. Une fois cette position adoptée (bien qu'elle puisse probablement susciter l'esquisse de vos collègues), ramenez doucement les deux bras vers l’avant. Si le dossier vous ramène gentiment à votre position verticale, il est correctement réglé.

Votre dossier revient de manière un peu trop brusque ? Adoucissez sa résistance à l'aide de la roulette située sous l'assise.

Au contraire, la tension du dossier semble trop souple ? Durcissez-la.

Image
réglage siege

Vous voilà confortablement et ergonomiquement bien assis !

De nombreuse marques proposent des sièges ergonomiques telles que : Intersthul, Vitra, Wilkhahn, Herman Miller, Giroflex ...